Refuzniks, Israël.
(Bourse Brouillon d'un Rêve - SCAM)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFUZNIKS
en Israël


Le service militaire y est obligatoire pour tous à l’âge de 18 ans, d’une durée de deux ans pour les femmes et de trois ans pour les hommes. À la fin du lycée démarre alors l’étape souvent dite la plus importante de leur vie, celle où l’on devient adulte. Ensuite, une période de réserve est imposée tous les ans, jusqu’à l’âge de 45 ans pour les hommes et de 24 ans pour les femmes.
Tsahal est une armée redoutée des pays arabes environnants. Elle joue un rôle central depuis sa création, le 28 mai 1948 (soit 14 jours seulement après la proclamation de l’Etat d’Israël), car elle a connu une dizaine de guerres et tient depuis une réputation de puissance. L’Etat occupe les territoires palestiniens et les jeunes recrues y sont largement déployées au niveau des check point ou vers les colonies juives.
On peut alors y voir des jeunes, pantalons d’uniformes portés en style « bagui », des lunettes de soleil sur des visages radieux, mâchonnant un chewing-gum, s’exclamant dans leur téléphone portable dernier cri en hébreu avec leurs amis sûrement restés à Tel Aviv. Tel Aviv justement.
Une ville moderne, jeune, dynamique. La plage, le soleil, les bars, le sport. La fête au quotidien.
La religion un peu moins.
Un besoin de vivre. Pourquoi ?
Pourquoi tant d’insouciance et d’indifférence à seulement 70 km de Gaza ?
Parce qu’ils ne veulent pas.
Parce qu’ils n’en peuvent plus de porter ce poids et cette culpabilité. Parce que ce ne sont pas des soldats et encore moins des tueurs. L’armée change une personne, ce n’est pas un secret. Les médias aiment notamment mettre en avant les jeunes soldats inconscients, le contraste encore présent entre la jeunesse et le soldat. Mettre en avant les échanges violents entre soldats et palestiniens est également très vendeur pour la presse. Nous avons donc un point de vue unique sur ces jeunes israéliens. Des idées préconçues. Des clichés.
Ce qui me pousse à regarder vers le chemin opposé et aller au-delà de ces stéréotypes.
Avec les Refuzniks, qu'on nomme également objecteurs de conscience. Ces israéliens qui refusent de servir l'armée de Tsahal à 18 ans, d'occuper les territoires palestiniens, et qui préfèrent la prison au service militaire...
Portraits photographiques et écrits de ces jeunes pacifistes. Pour une possible paix.
TSAHAL. L’armée de défense d’Israël.
 

Top